je parle beaucoup du ciel

personne ne m’avait confié la mémoire des coups 5 minutes répètent l’éternité / du papier sablé au visage je saigne nombreuxses seront nos ennemi-e-s / Marie-Hélène tombe du balcon survit / j’achète des plantes qui s’appellent toutes Suzanne

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s