6 novembre 2015

elle a dit non plusieurs fois
s’est enfuie par la corde à linge
accrochée aux trous noirs

n’en finit plus de vomir
les déserts qui s’accumulent
sous sa peau transparente

histoires insignifiantes
histoires à dormir debout
devant les phallus bandés
des hommes ordinaires

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s