22 août 2015, instantané

Nous partageons la passion des soupirs et des caresses sous les arbres. Les fruits déjà mûrs ne suffisent plus. Il faut marcher ensemble, longtemps. Boire toute l’eau des rivières avec les algues. Rire des pommes et des oranges. La poésie commence aux promesses de nos corps entrecroisés. Allons derrière les montagnes cueillir les sourires de demain et les plaisirs complices au goût de plaines.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s